Bujumbura(Rép. du Burundi), le 01er février 2019- Les rideaux sont tombés sur les travaux de la 7ème Plateforme Afrique Centrale pour la Réduction des Risques de catastrophes tenus deux jours durant dans la capitale burundaise à l’initiative du Secrétariat général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale et sous le Haut Patronage de Monsieur le Président de la République du Burundi son Excellence Pierre Nkurunziza.

Quatre allocutions ont été prononcées au cours de la cérémonie de clôture à savoir, l’allocution de la Représentante de la Banque Mondiale au Burundi, l’allocution du Représentant de l’Union Européenne, celle du Représentant du Secrétaire général de la CEEAC et le discours de clôture du Ministre de la sécurité publique et la gestion des catastrophes du Burundi.

Au terme des débats et des échanges qui ont ponctué les présentations et les restitutions des travaux des groupes en plénière, les participants ont formulé les recommandations ci-après:

  1. au Secrétariat Général de la CEEAC :
  • envoyer une lettre explicative auprès des Etats Membres pour rappeler le fondement du Réseau des parlementaires pour la Résilience aux catastrophes( REPARC) comme réseau spécialisé au sein de la CEEAC et la nécessité d’améliorer la collaboration avec les ministères chargés de la Réduction des Risques des Catastrophes(RRC) ;
  • organiser des tournées à effectuer auprès des différents Parlements pour animer la journée d’information parlementaire en matière de RRC, la même tournée servant de support pour rencontrer les différents ministres et autres sectoriels ;
  • doter le REPARC du matériel de travail pour une meilleure efficacité ;
  • appuyer les Etats membres de la CEEAC, en termes de plaidoyers en vue de l’élaboration d’un plan de contingence transfrontalier pour la gestion des épidémies centrée sur la Maladie à Virus Ebola (MVE) avec une implication des jeunes, des femmes et de la société civile et dans le respect du Réseau des Systèmes d’Information(RSI)  ;
  • appliquer dans les délais raisonnables la recommandation n°1 du communiqué final de la 1ère Conférence ministérielle conjointe de Brazzaville 2017 pour la désignation des Secrétaire Exécutif et Secrétaire Exécutif Adjoint du CAPC-AC ;
  • inviter un des pays de la CEEAC, modèle en matière d’autonomisation du Système Météorologiques et Hydrologiques nationaux(SMHN), pour un partage d’expérience lors de la prochaine réunion des Directeurs des SMHN ;
  • appuyer les Etats membres de la CEEAC en vue de bénéficier de l’expérience du Cameroun sur la mise en place d’un Centre National des Opérations d’Urgence ;
  1. Fin7Plateforme 550 02aux Etats membres
  • améliorer la collaboration entre les antennes nationales du REPARC et les ministères en charge de la RRC ;
  • mobiliser les ressources internes en vue d’élaborer le plan de contingence transfrontalier pour la gestion des épidémies centrée sur la Maladie à Virus Ebola (MVE) avec une implication des jeunes, des femmes et de la société civile et dans le respect du RSI ;
  • accroître les budgets alloués aux SMHN et améliorer leur cadre juridique et institutionnel ;
  • mettre en place le cadre national des services climatiques ;
  • densifier les réseaux hydrométéorologiques et entamer ou poursuivre le processus d’automatisation de leurs stations hydrométéorologiques, en y intégrant le volet maintenance ;
  • développer des systèmes et stratégies de communication efficace sur le rôle et l’importance des activités des SMHN dans le développement socio-économique ;
  • procéder à la sauvegarde des archives historiques et alimenter le Profil Pays dans la Base de Données de l’Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM) ;
  • intégrer le secteur hydrométéorologie dans la plateforme nationale sur les Objectifs du Développement Durable (ODD) ;
  • prendre les dispositions nécessaires en vue de réaliser les sessions de formations sur la coordination civilo-militaire dans la prévention et la gestion des catastrophes.
  1. aux Partenaires Techniques et Financiers
  • accompagner les Etats dans leurs efforts visant à traduire les stratégies nationales en Plan d’Action devant servir de support pour élaborer des lois spécifiques en matière de RRC dans chaque Pays ;
  • organiser les PRESAC avant les Consultations Annuelles à l’effet de permettre l’évaluation de la mise en œuvre de ses conclusions (ACMAD et BAD) à travers le projet SAWIDRA ;
  • organiser la deuxième phase de formation des membres du ROSTER du Mécanisme de Coordination et d’Evaluation des Nations Unies en situation d’Urgence (UNDAC) à la diligence de la CEEAC et d’OCHA ;
  • apporter des appuis techniques et financiers aux Etats membres de la CEEAC dans l’élaboration d’un plan de contingence transfrontalier pour la gestion des épidémies centré sur la Maladie à Virus Ebola (MVE) avec une implication des jeunes, des femmes et de la société civile et dans le respect du RSI;
  • soumettre régulièrement aux Etats les calendriers des réunions internationales en matière de météorologie afin d’encourager leur participation régulière à ces réunions ;
  • appuyer les Etats membres de la CEEAC dans la tenue des sessions de formations sur la coordination civilo-militaire dans la prévention et la gestion des catastrophes ;
  • continuer à apporter leur soutien technique et financier aux CAPC-AC et SMHN ;
  • mobiliser les ressources nécessaires en vue d’appuyer les Etats membres de la CEEAC pour bénéficier de l’expérience du Cameroun sur la mise en place d’un Centre National des Opérations d’Urgence.
  1. au REPARC
  • encourager et influencer les politiques dans les Etats membres de la CEEAC en vue de la modernisation des SHMN ;

Les travaux se sont achevés dans un climat emprunt de convivialité à la satisfaction de tous les participants.

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.