Dans le cadre du Programme Indicatif Régional du onzième Fonds Européen de Développement (PIR-11ème FED), un atelier sur l’identification et la formulation des projets et programmes pour la région Afrique centrale s’est tenu du 1er au 03 avril 2015, à Libreville, République Gabonaise.

Co-présidée par Madame Clotilde NIZIGAMA, Secrétaire général Adjoint de la CEEAC en charge du département Programme Budget, Administration et Ressources Humaines et Monsieur Hassan ADOUM BAKHIT, Commissaire en charge des Infrastructures et du Développement durable de la CEMAC, cette rencontre a été marquée par la présence d’une cinquantaine d’Experts de la CEEAC, da le CEMAC, de la Délégation de l’Union européenne du Gabon, la Guinée Equatoriale et Sao Tomé & Principe ainsi que les Coordonnateurs des Cellules d’appui aux Ordonnateurs nationaux du FED des Etats membres de la CEEAC.

 

L’atelier avait pour objectif de réunir les conditions nécessaires à une préparation optimale de l’instruction des projets en vue de contribuer à une meilleurs mise en œuvre du PIR 11ème FED de façon à accroitre son impact sur l’intégration régionale de la sous région.

Le PIR est un programme financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Européen de Développement. Il se donne pour objectif principal de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers une meilleure croissance et une intégration économique régionale des pays de l’Afrique centrale. « C’est un engagement sérieux et global au plus haut niveau dans les relations de la Région Afrique centrale et l’Union Européenne » a rappelé Mme Clotilde NIZIGAMA lors de son discours d’ouverture.

Doté d’un budget de 350 millions d’euros, le PIR 11ème FED prévoit une coopération régionale encore plus ambitieuse que par la passé. Les quatre domaines d’intervention sont : l’Intégration politique et la coopération en matière de paix et de sécurité, l’intégration économique et commerciale (incluant les infrastructures économiques), la gestion durable des ressources naturelles et de la biodiversité et l’appui aux ordonnateurs régionaux et la coopération technique.

Les participants à cette session devaient procéder à l’identification des programmes et projets à inscrire dans les quatre domaines susvisés. « Ils voudront prendre en compte le principe de subsidiarité, de cohérence entre les stratégies nationale et régionale et surtout que les avis sur la pertinence et la faisabilité des actions arrêtées soit énoncées » a ainsi souhaité Monsieur MATS LILJEFELT, premier Conseiller à la Délégation de l’Union européenne au Gabon. A la fin des travaux, les participants ont identifié les éléments d’une feuille de route pour l’identification et la formulation des projets et programmes et formulé des recommandations à l’endroit du Comité de Pilotage du PIR, 11ème FED et des Ordonnateurs Régionaux (OR). Ces recommandations devront être consolidées lors de l’atelier de finalisation du projet de feuille de route prévu à Yaoundé au Cameroun courant avril 2015.