Libreville(Rép. Gabonaise), le 05 janvier 2019- Une mission de la Banque Mondiale conduite par le chargé des projets Monsieur Andy TEMBON a été reçue ce matin par le Secrétaire général Adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) en charge du Département Socioculturel , Monsieur Andres Edu Mba Mokuy qui était entouré des experts de son Département et de certains d’autres relevant des Départements impliqués dans les questions de surveillance maladies comme la gestion de projet, de passation des marchés, la gestion financière et comptable, les sauvegardes environnementales et sociales et bien d’autres.

Les présentes assises visent à préparer la mise sur pied du projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies (REDISSE IV), le quatrième du genre du programme REDISSE déjà fonctionnel dans certains Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO).

L’objet à terme est de remédier aux faiblesses des systèmes de santé humaine et animale qui entravent une collaboration intersectorielle et transfrontalière efficace en matière de surveillance et de riposte aux maladies, d’une part, et, en cas d'une crise ou d’une urgence, fournir une réponse immédiate et efficace.
 Le projet en cours de conception est un projet de surveillance des maladies à potentiel épidémique en Afrique centrale qui impliquera d’abord cinq pays (l’Angola, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Tchad et la République Centrafricaine).

DISC SANTE BM 550 02De par son rôle d’aiguilleur et son leadership, la CEEAC servira d’unité de coordination du projet régional. A ce titre, la CEEAC sera principalement responsable de la coordination régionale, y compris de la coordination transfrontalière, guidée par les décisions du Comité de pilotage qui sera mis en place.

Au cours des échanges qui vont durer deux jours, la CEEAC va présenter sa stratégie en matière de surveillance de la santé humaine, de la santé animale, de la santé environnementale et des laboratoires.
     
Pour sa part, la Banque Mondiale a présenté (i) le projet et ses composants, (ii) les moyens nécessaires pour effectuer une évaluation de la passation des marchés, (iii) la nécessité d'une évaluation de la gestion financière et comptable, (iv) Les sauvegardes environnementales et sociales.
 
Le projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies (REDISSE IV) est le quatrième projet du programme REDISSE, qui est en cours de préparation en tant que série de projets interdépendants.
Le concept du programme régional de renforcement des systèmes de surveillance des maladies proposé implique le renforcement des systèmes de santé publique, de santé animale et de réponse aux catastrophes, afin de mieux préparer la région à faire face aux futures épidémies, et de minimiser ainsi les effets nationaux, régionaux et des effets potentiels globaux de tels événements.  
Au cours de la rencontre, les participants vont définir clairement les activités du projet à savoir les activités qui seront mises en œuvre dans les pays et celles mises en œuvre par les institutions régionales qui contribuent au bien public régional et mondial.  
Le projet entend promouvoir la coopération intersectorielle par l’adoption d’une approche Santé Unique,  par la mise en place des plates-formes nationales et régionales pour la planification conjointe et la coordination des ressources.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.