Brazzaville(Rép. du Congo), le 26 février 2019- La capitale congolaise accueille du 26 au 27 février 2019 la réunion des experts des Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale(CEEAC) sur l’adoption du Plan d’action consensuel de déploiement des infrastructures de communications électroniques de l’Afrique centrale et du cadre institutionnel de sa mise en œuvre.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique Monsieur Léon Juste Ibombo en présence du Représentant du Secrétaire général de la  CEEAC M. Guychard Tsangou, du Représentant de l’Union Internationale des Télécommunications pour l’Afrique centrale et Madagascar M. Jean Jacques Massima et de nombreux experts venus de la quasi-totalité des Etats membres.

Reu Min TIC Bzv 550 02L’objectif principal de la réunion des Experts en charge des Télécommunications/TIC des Etats membres de la CEEAC est de préparer les documents à soumettre à l’approbation des ministres, d’une part d’examiner le projet de Plan d’Action Consensuel de Déploiement des Infrastructures de Communications Electroniques (PACDICE-AC) qui regorge l’ensemble des projets d’infrastructures transfrontaliers de notre espace communautaire et, d’autre part, le cadre institutionnel de sa mise en oeuvre.

Trois allocutions ont été prononcées :

La première, par le Représentant du Secrétaire général de la CEEAC, Monsieur Guychard Tsangou, la deuxième par le représentant de l’Union internationale des Télécommunications (UIT), Monsieur Massima, puis le discours d’ouverture solennelle des travaux du Ministre Léon Juste Ibombo.

Les trois intervenants ont fait l’état des lieux de la situation de déploiement des infrastructures de télécommunication dans la région Afrique centrale, évoqué les potentialités, les écueils et les efforts consentis pour relever les défis.

Reu Min TIC Bzv 550 03Selon  le Ministre congolais des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, l’adoption de ce Plan régional dotera notre espace communautaire d’un schéma directeur d’interconnexion transfrontalière qui lui faisait défaut jusqu’à présent. Ce plan regroupant l’ensemble des projets d’infrastructures de communications électroniques de l’Afrique centrale constituera un instrument de mobilisation de ressources auprès des partenaires.

Le membre du gouvernement congolais s’est félicité des succès déjà engrangés dans l’interconnexion entre certains pays à l’exemple du Congo et du Gabon, malgré les difficultés des Etats à autofinancer leurs infrastructures.

Le représentant de l’UIT a lancé un appel à la volonté économique des Etats en complément à la volonté politique déjà largement exprimée par les chefs d’Etat et de gouvernement afin que nos projets ne deviennent pas des vœux pieux.

Le représentant du Secrétaire général de la CEEAC a émis le vœu que les experts déploieront tout leur génie pour favoriser la mise en œuvre du programme de développement des infrastructures filaires large bande de transport de communications électroniques.

Les travaux des experts prendront fin demain mercredi 27 février 2019.

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.