Le Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (SFC) pour l’Afrique centrale organise du 25 au 27 septembre 2018 à Libreville au Gabon, sa onzième réunion multidisciplinaire en présence des représentations de la FAO résidant au Cameroun, au Congo, au Gabon, en Guinée Equatoriale, en République Centrafricaine, en République Démocratique du Congo, au Sao Tomé et Principe et au Tchad. Le Secrétariat général de la CEEAC, représenté par le Chef de Service Agriculture et Développement Rural (SADR), prend part à cette réunion, prévue pour une durée de trois jours.

Les travaux de cette réunion dont le thème porte sur « jeunesse, genre et agriculture en Afrique centrale » ont débuté hier 25 septembre 2018 par une cérémonie officielle marquée par deux allocutions et le discours de lancement des travaux prononcé par Monsieur Biendi MOUSSAVOU MAGANGA, Ministre gabonais en charge de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé du Programme GRAINE et Président du Conseil des Ministres de la CEEAC en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

CEEAC FAO GABON 550 02La première allocution, prononcée par Monsieur MUTEA Helder, Coordonnateur du Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (SFC) pour l’Afrique, a mis l’accent sur les défis de développement dans l’espace communautaire de la CEEAC où plusieurs Etats membres sont en état de fragilité.

Le Coordonnateur du Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale a rappelé que cette onzième réunion de l’équipe multidisciplinaire intervient dans un contexte économique sous régional difficile particulièrement aggravé dans certains Etats membres de la CEEAC par des crises sociopolitiques avec des conséquences directes sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Ces situations se superposent aux difficultés déjà créés par le changement climatique et les ravageurs et maladies transfrontaliers.

Toutefois, il a souligné que l’espoir est permis d’autant plus que des atouts majeurs rendent l’exercice particulièrement important car la sous les Gouvernements des Etats de la sous-région ont pris conscience du potentiel de création d’emploi pour les jeunes et les femmes dans l’agriculture et orientent leurs politiques publiques pour permettre une contribution accrue de l’agriculture dans la relance économique.

La seconde allocution a été prononcée par Monsieur GRIEB Stephan, Représentant de l’UNICEF en Afrique centrale et Coordonnateur des Systèmes des Nations Unies au Gabon et a mis l’accent sur la nécessité de coordonner les actions des Agences du Système des Nations Unies pour le plus grand intérêt des Etats membres de la sous-région Afrique centrale. Le Représentant de l’UNICEF en Afrique centrale a rappelé le rôle important et très crucial que jouent les jeunes et les femmes dans le processus de développement et la relance des économies dans ce contexte de crises généralisées dans la plus part des pays de la CEEAC.

Dans son discours d’ouverture, Monsieur Biendi MOUSSAVOU MAGANGA, Ministre gabonais en charge de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé du Programme GRAINE et Président du Conseil des Ministres de la CEEAC en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a salué les efforts réalisés par la FAO pour soutenir les actions de développement du secteur agricole dans les pays de la CEEAC tout en félicitant le Coordonnateur du Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, pour l’ensemble des soutiens apportés au Gabon.

Le Ministre a relevé la nécessité de soutenir les jeunes à travers la création d’emplois dans le secteur agrosylvopastoral et halieutique visant à soutenir le processus de transformation structurelle des économies des Etats membres de la CEEAC. Pour le Ministre, il est plus que nécessaire de s’inscrire dans la droite ligne des engagements pris dans le cadre de la Déclaration de Malabo 2014 pour améliorer l’accroissement de l’investissement dans le secteur de l’Agriculture. Cet investissement doit s’accompagner des mécanismes appropriés pour prendre en compte les priorités des jeunes et des femmes conformément aux conclusions de la 14ème PP CAADP tenue en novembre 2017 à Libreville au Gabon.

CEEAC FAO GABON 550 03Monsieur Biendi MOUSSAVOU MAGANGA a insisté sur l’obligation des Etats membres de la CEEAC à prôner et à s’approprier les engagements de la Déclaration de Malabo 2014 dont la dernière revue biennale a démontré que les scores des pays de la sous-région sont peu élogieux et la situation de mise en œuvre du PDDAA particulièrement inquiétante. A cet effet, le Ministre a rappelé les engagements pris lors du dernier Conseil des Ministres de la CEEAC en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche tenue en décembre 2017 à Libreville au Gabon en ce qui concerne la révision des PNIASAN et du PRIASAN pour les aligner aux orientations stratégiques en matière de transformation de l’agriculture en Afrique voulue par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.

S’agissant de la mise en œuvre du PRIASAN dans la sous-région, le Ministre n’a pas manqué de soulever la problématique de mobilisation des ressources tout en rappelant les manifestations d’intention des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) lors de la tenue du business meeting le 14 décembre 2017 à Libreville au Gabon. Pour le Ministre, il est temps de passer à la mise en œuvre la feuille de route issue de cette table ronde et de relancer les activités du Comité de Suivi mis en place à cet effet et dont il assure la présidence en tant que Ministre gabonais en charge de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé du Programme GRAINE et Président du Conseil des Ministres de la CEEAC en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

C’est sur cette note d’espoir que le Ministre a déclaré ouvert les travaux de la 11ème réunion multidisciplinaire du Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale. Les travaux se dérouleront jusqu’au 27 septembre 2018.

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

A SUIVRE

LOGO REUNION CULTURE BZV

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.