Monsieur Christian MAGNAGNA et Madame Marie Thérèse Chantal MFOULA

Le Ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines de la République gabonaise, Monsieur Christian MAGNAGNA, a fait honneur à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) en recevant dans son cabinet, le Secrétaire général adjoint en charge du Département Intégration Physique, Economique et Monétaire, Marie Thérèse Chantal MFOULA.

Cette audience, qui  a eu lieu le lundi 4 juin 2018, intervient après la réunion des Ministres centrafricains, ougandais, burundais et congolais (RDC) en charge des équipements et des infrastructures relatif au projet de construction du pont sur la rivière OUBANGUI entre les villes de BANGUI en République Centrafricaine et de ZONGO en République Démocratique du Congo, d’aménagement des routes BANGUI-KISANGANI-KAMPALA ET KISANGANI – BUJUMBURA et de la facilitation du transport sur les corridors BANGUI-KISANGANI-KAMPALA ET KISANGANI- BUJUMBURA tenue à Libreville le 31 mai 2018 et présidée par le Ministre Christian MAGNAGNA.  

Prenant la parole,  Madame MFOULA, après les présentations des membres de la délégation, a présenté les remerciements de la CEEAC au Ministre pour s’être rendu disponible en vue de présider personnellement la réunion ci-dessus évoquée. Elle lui a ensuite transmis les documents issus de ladite réunion à savoir entre autres le Communiqué final, une copie du Mémorandum d’Entente et une déclaration relatifs au projet de construction du pont sur la rivière OUBANGUI entre les villes de BANGUI en République Centrafricaine et de ZONGO en République Démocratique du Congo, d’aménagement des routes BANGUI-KISANGANI-KAMPALA ET KISANGANI – BUJUMBURA et de la facilitation du transport sur les corridors BANGUI-KISANGANI-KAMPALA et KISANGANI- BUJUMBURA ; des projets qui rentrent dans les cadres stratégiques de développement des transports en Afrique avec le PIDA et notamment en  Afrique centrale et en Afrique de l’Est.

Le Secrétaire général adjoint en charge du Département Intégration Physique, Economique et Monétaire a profité de cette occasion pour échanger avec le Ministre sur les grands projets en cours dans le cadre du Plan Directeur  Consensuel des Transports en Afrique Centrale (PDCT-AC), dont l’objectif prévoit à court terme, de permettre la circulation d’une capitale à une autre sur une route entièrement bitumée dans la zone CEEAC et pour lesquels la République gabonaise est concernée. Il s’agit  du Projet d’aménagement de la route Ndéndé-Dolisie et de facilitation du transport sur le corridor Libreville-Brazzaville et des projets des routes Kougouleu-Medouneu, Oyem-Assok-Medzeng-Poste frontière avec la Guinée Equatoriale et Franceville-Boumango-Poste Frontière avec la Congo.

Rencontre de prise de contact entre le Ministre gabonais de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines et le Secrétaire général adjoint chargé du Département Intégration Physique, Economique et Monétaire de la CEEACMadame MFOULA a rappelé au Ministre que s’agissant du premier projet (Ndendé-Dolisie), la République du Congo et la République gabonaise avaient d’ores et déjà, sous l’égide de la CEEAC, procédé à la signature d’un Mémorandum d’Entente. La recherche conjointe de financement pour l’exécution du projet a abouti à la signature des accords de prêts avec la Banque Africaine de Développement pour la réalisation de certaines composantes communes situées côté gabonais; composantes qui ne sont pas encore exécutées.  

Aussi, un point important souligné à l’attention du Ministre, est la reprise de ces projets par le Gabon. Pour sa part, « la CEEAC reste disposée à accompagner ses Etats membres dans leurs projets de développement, notamment les projets frontaliers » a conclu le Secrétaire général adjoint en charge du Département Intégration Physique, Economique et Monétaire de la CEEAC.

Le ministre ayant suivi avec attention l’intervention de la Représentante de la CEEAC et les différents points soumis à son information, a notifié sa reconnaissance et ses remerciements à la CEEAC pour cette première rencontre très enrichissante. Il a aussi affirmé sa reconnaissance et sa gratitude au Secrétaire général adjoint pour son message de remerciement. Il l’a ensuite rassuré qu’il a conscience du fait que des grands défis sont à relever pour l’atteinte des objectifs fixés par les Etats membres de la CEEAC pour le développement des infrastructures en Afrique Centrale.  

Aussi a-t-il promis de revenir vers la CEEAC avec les informations  et des actions concrètes pouvant donner priorité au suivi des recommandations des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté consistant à doter la sous-région d’un système de transport fiable et efficace permettant de promouvoir l’intégration régionale, de faciliter l’accès aux marchés intra-régionaux et extérieurs, tout en améliorant la compétitivité des produits.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.