Mot DU REPRESENTANT DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CEEAC 09 octobre 2017

Prononcé Par Dominique KUITSOUC,

Coordonnateur Régional des Programmes de Gestion des Risques de Catastrophes et d'Adaptation au Changement Climatique

 

Excellence  Madame le Ministre des Affaires Sociales, de  l'Action Humanitaire et de la Solidarité;

Madame la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Congo ;

Monsieur le Représentant de la Banque Africaine de Développement ;

Monsieur le Représentant de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ;

Monsieur le Représentant de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe (SADC) ;

Madame la Représentante du Bureau Afrique Centrale de la Fédération Internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge;

Monsieur le Président du Réseau des Parlementaires pour la Résilience aux Catastrophes en Afrique Centrale (REPARC) ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Nationales des Protections Civiles et Assimilées des Etats membres de la CEEAC ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Sociétés Nationales de la Croix rouge et du Croissant Rouge en Afrique Centrale ;

Chers collègues ;

Mesdames et Messieurs.

 

Au nom de Son Excellence l'Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI, Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale, je voudrais tout d'abord remercier le Gouvernement de la République du Congo, à travers Madame le Ministre des Affaires Sociales, de  l'Action Humanitaire et de la Solidarité, pour avoir accepté d’accueillir et de parrainer cette rencontre annuelle.

Je voudrais ensuite remercier le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre d'une part, et la Fédération Internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge d'autres parts, pour le partenariat sans cesse fructueux avec la CEEAC, à l'origine de nombreux acquis tant au niveau sous régional qu'au niveau des Etats.

Je salut particulièrement la présence parmi nous du Représentant de la CEDEAO et de la SADC, qui ont bien voulu sacrifier un peu de leur temps pour venir partager avec nous leurs expériences en matière de Préparation et de Réponse aux désastres.

Excellences;

Mesdames et Messieurs;

La problématique humanitaire et de gestion des catastrophes objet de nos rencontres annuelles, constitue de plus en plus un réel défi à relever dans notre sous région. En témoignent l'impact causé par les violences perpétrées Boko Haram dans le Bassin du Lac Tchad, la résurgence de la violence en RCA qui génère sans cesse de nouveaux besoins humanitaires, l'impact des violences post électorales, les catastrophes récurrentes pour la plupart d'origine hydrométéorologiques, pour ne citer que ces exemples.

Face à tous phénomènes qui constituent un sérieux obstacle aux efforts que nos gouvernements mènent pour sortir nos populations de l'ornière de la pauvreté, nous avons en son temps adopté le "Plan d'Action de Yaoundé", qui constitue notre feuille route pour de renforcement des capacités de préparation et de réponse.

Nous sommes à notre 7ème rencontre annuelle et le bilan de la mise en oeuvre de ce plan paraît insatisfaisant ou mieux approximatif dans la plupart de nos Etats. Nous devons changer par conséquent de paradigme et faire un diagnostique sévère de nos activités pour ne pas donner à nos rendez vous annuels l'image de rencontres touristiques.

Notre devoir en tant qu'expert est d'éclairer nos gouvernements au sortir de ces rencontres à la lumière du Plan d'Action de Yaoundé, et de partager avec les membres du forum nos réalisations et nos contraintes. C'est la seule façon à mon avis de donner un sens aux Consultations annuelles que nous organisons.

Il est par conséquent attendu de vous pendant ces deux jours des interventions sur les activités menées depuis la 6ème consultation à Yaoundé, à l'effet de susciter les conseils techniques et stratégiques des partenaires, et de favoriser les échanges d'expériences, pour enfin proposer à nos Etats des mesures d'atténuation de l'impact humanitaire des aléas de plus en plus croissants qui nous entourent.

Nous pourrons ainsi évaluer la mise en oeuvre des recommandations de la 6ème consultation et du Plan d’Action Révisé de Yaoundé 2015 - 2017 de préparation et de Réponse aux Crises. Nous bénéficierons des expériences et des conseils des collègues de l'Afrique de l'Ouest et australe, du Réseau des Parlementaires Afrique Centrale pour la Résilience (REPARC).

Nous allons surtout nous pencher sur le modus operandi de réponse aux catastrophes qui pourraient survenir dans les Etats membres de la CEEAC à court ou à moyen terme. Le Secrétariat Général de la CEEAC qui est le bras séculier du Sommet des Chefs d'Etats et des Gouvernements, souhaite obtenir votre éclairage technique pour la haute information du Conseil des Ministres et la très haute information de la Conférence des Chefs d'Etats.

Sur ce, permettez moi de clore mon propos souhaitant plein succès à nos échanges!

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.