Addis-Abeba(Ethiopie), le 06 février 2020-Les travaux de la 36ème Session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union Africaine se sont ouverts ce matin au siège de l’Union Africaine sous le thème « Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique ».

L’initiative de faire taire les armes découle de l’ambitieux projet « l’Agenda 2063 » de l’Union Africaine dont certains de ses objectifs visent à mettre un terme aux conflits qui endeuillent le continent et qui freinent son développement, à éviter les génocides, à faire de la culture de la paix une réalité pour tous, à épargner le continent des guerres civiles et fratricides, à bannir la violence basée sur le genre etc.

Ont pris part à la rencontre, les ministres des affaires étrangères des Etats membres de l’Union Africaine, les leaders de l’Union Africaine, à la tête desquels le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, le corps diplomatique accrédité à Addis Abeba, les représentants des organisations partenaires de la CUA et les invités qui se sont succédés à la tribune pour délivrer leurs messages de soutien, de félicitations, et/ou de condamnation des effets dévastateurs de la guerre dans le continent.

CEEAC UA SOM 20 550 02La délégation de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale est conduite par son Secrétaire général, son Excellence Ahmad Allam-mi.

Les différents orateurs ont marqué leur ferme volonté d’accélérer et de multiplier toutes actions susceptibles de taire les armes et de mobiliser les synergies en vue de prioriser les actions de paix et de développement économique du continent. Ils ont ensuite égrainé un chapelet des causes qui engendrent les guerres et les conflits, notamment la pauvreté, les injustices et les inégalités sociales, le désœuvrement, les changements climatiques, la corruption, la mauvaise gouvernance, les conflits post-électoraux, l’instabilité politique, pour ne citer que celles-là.

Dans son allocution, le président de la Commission de l’Union Africaine SEM Moussa Faki Mahamat, a émis le vœu que 2020 soit celle des grands efforts pour construire en Afrique une solide économie et celle au cours de laquelle des jalons d’une fondation politique doivent être consolidés afin de faire aboutir le rêve du panafricanisme tant nourri. Il a ensuite évoqué la lutte contre les djihadistes dans le Sahel, Boko haram et autres fléaux qui écument le continent. Les Droits de l’homme, les conditions des réfugiés et des déplacés de guerre, les questions de Libre circulation de personnes, de biens et services, la mise en œuvre de la Zone de Libre Echange continentale et bien d’autres ont été évoquées au cours de la cérémonie d’ouverture de la 36ème session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union Africaine dont les conclusions des travaux seront présentés à la 33è Session ordinaire de l’Assemblée des Chefs d’Etat et de gouvernement qui se tiendra du 09 au 10 février 2020 dans la capitale éthiopienne.

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.