Libreville(Rép. Gabonaise), le 16 décembre 2019- il s’est ouvert dans la capitale gabonaise, 48 heures avant le sommet des Chefs d’Etat prévu pour le 18 décembre 2019, les travaux du Conseil des Ministres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) sous la présidence de son Excellence, Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre gabonais des Affaires Etrangères Alain Claude Bilie-By-Nze en sa qualité de président du comité de pilotage de la Réforme institutionnelle de la CEEAC.

Au menu des travaux, une relecture minutieuse de tous les dossiers à soumettre à l’approbation et à la signature des Chefs d’Etat et de gouvernement.

Dans son discours d’ouverture, le chef de la diplomatie gabonaise a exprimé sa profonde gratitude aux Chefs d’Etat qui ont réservé un accueil chaleureux à sa délégation qu’il a conduite lors de la mission circulaire que lui a assignée le président en exercice son Excellence Ali Bongo Ondimba, relative à la transmission à ses pairs des documents sur la Réforme institutionnelle en cours à la CEEAC. Il a ensuite salué le travail ardu abattu par les experts et ses collègues ministres et souhaité que le climat du travail collégial qui a prévalu lors des précédentes rencontres soit maintenu au cours des présentes assises.

Ouverture CM 16 12 19 550 02Conscient que toute relecture des textes juridiques peut ouvrir le champ des tentations d’une réécriture, Alain Claude Bilie-By-Nze a invité ses collègues à conserver l’ossature du travail déjà élaboré lors de la précédente réunion et à mieux peaufiner les textes additionnels de la Conférence qui leur sont soumis.

Veillant toujours au grain de façon que les travaux se déroulent en toute sérénité, le Secrétaire général de la CEEAC l’ambassadeur Ahmad Allam-mi a multiplié des mises au point pour éclairer la lanterne des participants sur plusieurs questions de fond et de forme.

Rappelons que le Comité Ministériel du COPIL-RI comprenant les Ministres en charge de l’intégration et des finances élargis aux Ministres de la défense, avaient examiné et adopté cinq (5) projets de textes fondamentaux sur la réforme au cours de ses deux réunions précédentes qui ont eu lieu à Libreville, respectivement du 19 au 20 juin et du 25 au 27 juillet 2019, notamment, le projet de Traité révisé instituant la CEEAC, le projet de cadre organique révisé de la Commission, le projet de statut révisé du personnel de la Communauté, le projet de règlement financier révisé de la Communauté et le projet de protocole révisé du Conseil de Paix et de Sécurité (COPAX).