Allocution du Secrétaire général de la CEEAC lors de la cérémonie d’ouverture de la

 

REUNION DES MINISTRES DE LA CEEAC EN CHARGE DU GENRE ET DE LA PROMOTION DE LA FEMME

******

POUR LA VALIDATION DE LA POLITIQUE GENRE DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE (CEEAC)

SEGMENT DES EXPERTS

26-27 juin 2019

Kigali- Rwanda

 

Madame, la Secrétaire permanente du Ministre du genre et de la promotion de la famille de la République du Rwanda ;

 

Madame laReprésentante de l’Union Européenne ;

 

Monsieur le Représentant du Représentant spécial du Bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale – UNOCA ;

Distingués Délégués des Etats membres de la CEEAC,

Mesdames et Messieurs, en vos rangs et qualités.

C'est un honneur pour moi, de prendre la parole devant vous au nom du Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, son Excellence Ahmad ALLAMI-MI, à l'occasion de la«Réunion des Experts de la CEEAC en prélude à la Réunion des Ministres de la CEEAC en charge du genre et de la promotion de la femme pour la validation de la politique genre de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale »

Permettez-moi, avant tous propos de remercier les Hautes Autorités de la République du Rwanda et au premier rang desquelles son Excellence Paul KAGAME, Président de la République du Rwanda, pour son action sensible au genre et pour l’opportunité qu’il donne aux femmes de jouer pleinement leur rôle au développement économique et politique.

Mesdames, Messieurs,

La CEEAC par sa déclaration solennelle sur l’égalité homme femme réaffirme de manière spécifique le principe de l’égalité Hommes- Femme en demandant aux Etats de prendre toutes les mesures appropriées, y compris législatives, pour assurer le plein épanouissement et le progrès des femmes en vue de leur garantir l’exercice et la jouissance des droits humains et des libertés fondamentales sur la base de l’égalité.

Mesdames, Messieurs,

Le document de politique qui est soumis à votre examen durant ces deux jours de travaux et validation est le résultat d’un processus qui a conduit à un état des lieux sur le genre en Afrique Centrale. La feuille de route de l’état des lieux a consisté à recueillir les pratiques, perceptions du Genre et voir leur degré d’intégration institutionnelle et opérationnelle dans les engagements politiques régionales et nationales.

L’un des enjeux était de comprendre dans quelle mesure les règles de fonctionnement de la CEEAC accompagnent l’intégration du genre afin que celles-ci prennent en compte le genre dans tous les secteurs et leurs perspectives par l’identification des besoins en matière d’accompagnement-conseil, des outils et des compétences à renforcer au sein de la CEEAC et des États membres en matière de genre.

Mesdames, Messieurs,

Les informations par pays ont été renforcées et le format de la Politique harmonisé à la suite des recommandations des Experts des États membres de la CEEAC issues de l’atelier de validation des projets des documents de Politique et du Plan d’action, tenu les 21 et 22 avril 2016 à Douala au Cameroun.

Mesdames, Messieurs,

L’Afrique Centrale doit accélérer la mise en œuvre de l'ensemble des instruments et des politiques relatifs au Genre et à la promotion des droits des femmes et s’aligner à l’agenda 2063 de l’Union Africaine et à l’agenda 2030 des Nations Unies.

Mesdames, Messieurs,

A cet effet, un travail très important est attendu de cette réunion. Car les résultats de nos délibérations devront permettre de rapprocher davantage nos pays des objectifs visés vers l’accélération de la mise en œuvre de la Politique Genre de la CEEAC, et du Plan d'action par les États membres.

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais, au nom de toutes les délégations, remercier Madame la Ministre qui a bien voulu accepter d’accueillir les présentes assises ministérielles ici à Kigali ainsi qu’à ses collaborateurs qui se sont impliqués dans l’organisation de cette réunion.

Je ne saurais terminer mon propos sans adresser notre sincère gratitude à l’endroit du Président de la République du Rwanda Son Excellence Paul Kagame pour son soutien indéfectible à la promotion du Genre et des droits de la femme.

Au Gouvernement et au peuple Rwandais pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé.

A toutes et à tous, je vous souhaite des échanges constructifs et fructueux.

Je vous remercie pour votre aimable attention.