Cette invitation a été au centre de la rencontre vendredi 22 février 2019  entre l’ambassadeur de la République fédérale de Russie au Gabon, Dmitry KOURAKOV, et le Secrétaire général de la CEEAC, l’Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI.

La Russie étant de plus en plus engagée dans la résolution des conflits en Afrique, le premier sommet Russie-Afrique, qui va se tenir à Sotchi du 22 au 24 octobre 2019, aura pour objectif  « de créer une base permettant d’instaurer un dialogue de haut niveau entre la Russie et les pays africains dans le cadre des événements d’affaires futurs. Ce sera un vecteur pour le développement de contacts économiques multilatéraux pour les prochaines décennies», a déclaré la diplomate russe.

Outre cette invitation, son Excellence Dmitry KOURAKOV a également signifié au Secrétaire général de la CEEAC, de la détermination de son pays à accompagner l’Afrique centrale dans son processus de développement économique et social, notamment dans la construction des infrastructures hydroélectriques et dans la lutte contre la cybercriminalité.

Une vue de la receptionEn réponse à son hôte, l’Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI s'est réjoui de l’apport de la Russie dans la résolution du conflit en République Centrafricaine et surtout dans l’aboutissement de l’accord de paix en Centrafrique aussi appelé Accord de Khartoum signé le 6 février 2019 à Bangui avec les groupes armés contrôlant 80% du pays.  « Cet accord constitue une chance pour la paix, la justice et la réconciliation en Centrafrique » a-t-il déclaré. Aussi a-t-il plaidé pour que toutes les parties prenantes ainsi que les pays partenaires, à l’instar la République fédérale de Russie s’investissent dans la mise œuvre de cet accord. L’objectif étant d’assurer la sécurité aussi bien de la Centrafrique que de toute l’Afrique centrale.

En ce concerne les projets liés au processus de développement économique et social de la sous région Afrique centrale, la Secrétaire général de la CEEAC a assuré de  la volonté de l’institution à travailler avec tout le monde y avec compris la Russie, car l’Afrique centrale n’est la chasse gardée de personne.

Enfin, selon l’Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI, le secrétariat général de la CEEAC est disposé à répondre favorablement à l’invitation au tout premier sommet Russie-Afrique. « Nous n’attendons qu’une invitation officielle et la Note conceptuelle de la part de la Russie » a-t-il conclu.

La rencontre a pris fin sur les mots de remerciements de part et d’autre.

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.