Bangui(Rép. centrafricaine), le 10 décembre 2016-Après le Président de la République, le Ministre des Affaires Etrangères et la plate-forme religieuse, le Secrétaire général de la communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale a conféré avec le Président de l’Assemblée nationale Abdou Karim MEKASSOUA et les représentants du G-8 le groupe de coordination de la communauté internationale qui regroupe les nations Unies, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la Banque Mondiale, la France et les Etats Unis d’Amérique.

L’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI a d’abord retracé la genèse de la 8ème Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement depuis l’initiative de l’Organisation de la Conférence Islamiste(OCI), jusqu’à la tenue le 30 novembre 2016 à Libreville dudit sommet consacré à la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale.

Dans un discours constant, le Secrétaire général de la CEEAC a égrainé les Décisions qui ont découlé du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la  CEEAC,  notamment celle relative à l’implication de la CEEAC au processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion, au processus de réforme du Secteur de Sécurité et à la Réconciliation nationale.

A tous ces interlocuteurs, L’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI a exprimé toute sa détermination à traduire dans les faits la volonté des Chefs d’Etat et de gouvernement, volonté qui consiste à accompagner le processus engagé par le gouvernement centrafricain.

Une mission de reconstruction post-conflit de la CEEAC sera installée à Bangui en vue d’assurer le suivi de la mise en œuvre du programme régional d’appui au processus DDR,RSS et de réconciliation national.

Au nombre des doléances émises par les députés centrafricains on peut énumérer la levée de l’embargo sur la vente des armes à la République centrafricaine, le redéploiement des Forces armées centrafricaines(FACA), la nécessité d’écarter du processus  les rebelles non centrafricains, l’indivisibilité du territoire, le rejet de l’impunité et le retour inconditionnel des anciens présidents.

Pour leur part, les représentants du G-8 ont affirmé leur adhésion à toute initiative visant à restaurer l’autorité de l’Etat centrafricain et la paix sur toute l’étendue du territoire national, nonobstant quelques divergences de vues dans la mise en œuvre. 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.