Libreville, le 22 août 2016-Au cours de leur entretien de ce matin au siège de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale(CEEAC), l'ancien Représentant Spécial du Secrétaire général de l'ONU en Afrique Centrale, désigné Chef de la Mission électorale de la (CEEAC), son Excellence ABOU MOUSSA et le Secrétaire général Adjoint de la CEEAC en charge des Programmes, Budget, Administration et Ressources Humaines, l'honorable  TABU ABDALLAH MANIRAKIZA ont fait le tour d'horizon de la situation sociopolitique qui prévaut en République Gabonaise avant le scrutin présidentiel du 27 août 2016. Cet échange a permis aux deux interlocuteurs de s'accorder sur les idées forces que  la CEEAC se doit de véhiculer tout au long de sa mission d'observation , à savoir la nécessité pour toutes les parties prenantes de voir se dérouler une élection apaisée en République gabonaise.

Le Gabon qui est l'un des rares pays de la région à n'avoir pas sombré dans des crises sociopolitiques postélectorales, mérite d'être accompagné et épargné de ces affres. C'est pour cela, ont estimé les interlocuteurs, il faut que la CEEAC et l'Union Africaine veillent à ce que le processus électoral qui a commencé sans anicroches majeures au-delà de quelques envolées verbales, soit soutenu de bout en bout. Pour y parvenir, les solutions ne manquent pas: Elles vont de la nécessité de multiplier les contacts physiques  avec les états majors des candidats, à l'engagement des différents candidats à s'abstenir de toute idée ou déclaration de violence , d'une part, et à ne recourir qu'aux moyens légaux conformément aux lois et textes en vigueur en République Gabonaise, en cas de contestation.

La nécessité de travailler en harmonie avec l'ensemble des missions d'observation électorale, en général, entre la CEEAC et l'Union Africaine, en particulier, constituera un avantage indéniable devant présider à la réussite de l'observation électorale et à la cohésion de la démarche continentale pour une élection sans bavures.

Rendant compte au Représentant de Monsieur le Secrétaire général de la CEEAC, M Abou MOUSSA s'est félicité des premiers contacts avec le Comité de coordination du groupe des observateurs de la CEEAC, et surtout de la richesse des informations reçues de la part des experts de la CEEAC relatives au processus électoral en République gabonaise.

Le Chef de la Mission électorale de la CEEAC s'est félicité à nouveau du respect par les institutions en charge de l'organisation de l'élection du calendrier électorale conformément au code électoral du Gabon.

Au regard de son calendrier très chargé, M Abou MOUSSA devra multiplier les rencontres avec les institutions nationales qui gouvernent le processus électoral et se concerter en permanence avec les Missions de l'Union Africaine, de l'Union Européenne, de l'Organisation Internationale de la Francophonie, pour ne citer que celles là. Après le Cabinet du Secrétaire général de la CEEAC, le Chef de la Mission électorale de la CEEAC sera reçu par le Chef de la Mission électorale de l'Union Africaine SEM. CASSAM UTEEM, ancien chef de l'Etat de l'Île Maurice.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.